Roc'h-Gad


Roc’h-Gad est le point culminant du Tréhou, commune du Finistère aux confins des monts d’Arrée. C’est un rocher que l’on contourne lorsqu’on emprunte le chemin de randonnée de la commune. Actuellement on le remarque à peine, en raison de la végétation.
Ce rocher appartient à la famille Kerneis depuis plusieurs générations, c’est pourquoi nous avons donné ce nom à notre site sur lequel vous pouvez trouver diverses recherches auxquelles nous nous sommes consacrés.

Marie-Paule et Bernard Kerneis

Suivez-nous sur Facebook

Les écoles de hameaux du Finistère

La redécouverte, lors d’une promenade, de l’école de Pen ar Hoat à Hanvec devant laquelle il m’arrivait, enfant, de passer lors de balades à vélo est à l’origine de recherches sur les écoles de hameaux.
2018 : c’est ainsi que l’histoire de ce bâtiment a été reliée à la mise en place de 67 écoles publiques dans les campagnes du Finistère entre 1882 à 1886.
2022 : nous poursuivons nos recherches au-delà de cette période effervescente de construction.

Pour l’instant nous avons dénombré près de 130 écoles de hameaux dans le Finistère.
> En savoir plus

Les écoles de hameaux

Archives Nationales, F/17/*/2848, École de Saint-Cadou, dessin réalisé par l’instituteur en 1884.



De Taupont à Hanvec, de Californie à Menez-Meur, la fabuleuse vie de Julien Prioux

Le domaine de Menez Meur est une terre de landes située dans les monts d’Arrée, sur laquelle le Parc naturel régional d’Armorique avait installé son siège lors de sa création en 1969.

Un siècle plus tôt, le 3 juin 1867, Julien Prioux avait fait l’acquisition de Menez Meur et, à partir de cette date, il a consacré sa vie à sa mise en valeur. Lors de son décès c’est une parcelle transformée qu’il a laissée.

Une légende est largement répandue sur cet homme, avec de nombreuses variantes. Il se dit qu’il serait parti en Californie dans des circonstances particulières et peu à son honneur : conducteur de travaux dans l’entreprise de son oncle, il serait parti vers les Amériques à la ruée vers l’or grâce à la paye des ouvriers !… C’est à son retour qu’il aurait acheté à Hanvec le domaine de Menez Meur.

Nous avons investigué pour en savoir plus sur cette histoire qui n’avait pas fait l’objet de recherches. Et nous avons rencontré une toute autre facette de Julien Prioux à travers les archives départementales. Voici son histoire, que vous pouvez également retrouver dans le Cahier de l’Iroise n° 236 édité par la SEBL, Société d’Études de Brest et du Léon.

> En savoir plus

Les maisons de Menez Meur, collection personnelle.

Les granges de Menez Meur, collection personnelle.



Le cidre dans la presse ancienne 1869-1917

À la fin du XIXe siècle le cidre est une boisson de consommation courante, une boisson dite hygiénique, comme le vin, la bière et le poiré.
Ces produits au degré d’alcoolisation faible suppléent l’eau dont la qualité sanitaire n’est pas toujours optimale, notamment dans les agglomérations.
La presse de 1869 à 1917, finistérienne ou d’ailleurs, nous montre le regard porté par la société sur le cidre et nous renseigne sur l’activité économique induite.
De la production des pommes à la distribution du cidre, de la recherche à l’innovation technique, l’activité cidricole est en plein essor.
Il s’agit-là d’un article publié dans le Cahier de l’Iroise n° 234 par la SEBL, Société d’Études de Brest et du Léon.

> En savoir plus

Le cidre en Finistère

Publicité - Cidrerie Bastard, Archives départementales du Finistère, JAL 112, Le Cri du Peuple, 21 février 1914. p. 4.



Généalogie

La généalogie de ma famille (Kerneis-Stéphan), avec photos et anecdotes.
> C’est par ici !

Et l’histoire de mes aïeux Kerneis installés à la ferme de Roc’h-zu au Tréhou depuis 1824.
> C’est par là !

Généalogie


Article mis en ligne le 10 juin 2021, dernière mise à jour le 4 décembre 2022.